Partagez | .
 

 Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen Ohelly

Guerrière Méliana

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/02/2014
Localisation : Tanaïs

I'm watching you!
Je suis d'humeur...: Hargneuse ... pour changer
Statut Rp: libre
Mes relations:

MessageSujet: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Lun 17 Mar - 3:36

Eileen avait le visage fermé et grommelait, comme à son habitude, alors qu'elle descendait le petit chemin de pierre qui zigzaguait à flanc de coteau. Fermé et légèrement tuméfié puisqu'elle avait une lèvre fendue, une large griffure sur le cou et une arcade un peu gonflée, décorée avec un joli hématome visiblement assez récent, puisque encore enduit de baume adoucissant. 

*****

Elle avait semé une pagaille noire dans l'instruction des nouvelles recrues et s'était battue avec leur instructrice pour faire bonne mesure. Quitte à faire, autant faire les choses bien. De toute façon, l'autre idiote n'y connaissait rien. Qu'est ce que c'était que cette façon de faire … Elle avait passé un bon moment à la regarder diriger son cours en soupirant. Les jeunes femmes avançaient et reculaient en bon ordre dans le sable de l'arène en répétant jusqu'à plus soif le même mouvement d'épée et de bouclier pendant des heures. De la merde en barre … 

Eileen avait sauté dans le sable quand l'instructrice avait déclaré l'heure de la pause et l'avait enfermé dehors. Elle avait été rejoindre les jeunes femmes et leur avait proposé un exercice à sa manière. Elle avait retiré un de ses anneaux d'or et l'avait coincé dans un de ses brassards de cuir. 

-« Jetez vous épées et vos boucliers, mes sœurs. J'offre cet anneau d'or à celle qui sera capable de venir le prendre ». 

-«Quelles sont les règles, Eileen ? ». 

-« Pas de règles ! ». 

Pour appuyer sa réponse, elle avait balancé dans la mâchoire de la jeune fille une droite bien appuyée qui l'avait fait s'écrouler dans le sable avec un gerbe de salive ensanglantée. Quand l'instructrice était arrivée après avoir forcé la porte d'un coup de pied, elle avait trouvé tout ce petit monde qui à genoux, qui assis, qui allongé dans le sable, à bout de souffle, tuméfié et ensanglanté mais riant au éclat et se brocardant l'une l'autre avec bonne humeur. Elle avait hurlé après Eileen et les échanges avaient vite tourné au vinaigre, une amazone traitant l'autre de brute sans cervelle tandis qu'elle se faisait traiter de danseuse de salon. Elles en était venu aux mains et la brute sans cervelle avait assommé la danseuse de salon. Après avoir été toutes les deux vigoureusement sermonnées, elles s'étaient quittée plus ou moins réconciliées et Eileen avait donc décidé d'aller prendre l'air et se défouler dans la forêt, ce qui était probablement le mieux pour tout le monde. 

*****

Elle s'arrêta devant un petit ruisseau et décida de se passer un peu d'eau sur le visage. Elle regarda sa main où l'anneau d'or avait repris sa place et ne put s'empêcher de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyne Mcbride

Assassin Méliana

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mar 25 Mar - 10:52

J’étais rentrée au château depuis peu de temps. Ma qualité d’espionne avait été requise par la Reine. Forcément sa fille ayant disparue, il lui fallait savoir ce qu’il était advenu de sa descendance. En toute discrétion. Forcément j’ai été mandé pour faire le travail. J’avais pu remonter les traces de la jeune femme. Ça n’allait pas du tout plaire à la Reine. La princesse n’est qu’une idiote ! Se jeter ainsi dans la gueule du loup ! Depuis son enfance Eden n’en fait qu’à sa tête, Morgana aurait dû éviter de la couver autant… Mais qui suis-je pour donner mes conseils sur comment élever un enfant ? La reine fait ce que bon lui chante, et nous la suivons telle de bons sujets. Si je ne voulais pas autant me venger, ses femmes me rebuteraient. Mais bon je fais avec. Un jour ce seront-elles qui me serviront d’objet de vengeance ! Et lorsque ces hommes seront éradiqués, je reprendrais ma liberté. Pour faire quoi ? Je n’en sais rien, mais mon futur m’appartient. Enfin après tout ça…

Le retour avait été long. Il semblerait qu’il y a ai un peu d’agitations sur les chemins. Encore des vagabonds. Qu’ils aillent à Valbrume, ils y trouveront de quoi manger et quelques poches à détrousser. Ici ils ne trouveront que coup et douleur. Après chacun fait comme bon lui semble… Mais je déteste être retardée. Surtout que je sais qu’on m’attend au château. Et moi sombre idiote j’obéis. J’ai mis mes talents à la disposition de la reine et j’assume. Grâce à elle j’ai pu parfaire ma technique. C’est déjà ça. Mais mon statut disons libre ne plaît pas à toutes ces femmes. Je ne me suis pas fait beaucoup d’amies là-bas. Ceci explique peut-être que je rentre à reculons au château. Au pire je dirais à la reine que j’ai autre chose à faire et que je dois repartir sur le champ !

Je me sens sale, j’aime voyager à pied. Mais cela se ressens sur ma tenue et sur moi. JE ne peux sciemment pas aller me présenter devant Morgana dans un tel état. Avisant le ruisseau non loin de là, je décide alors d’aller me rafraîchir. A l’abri d’un arbre, j’ôte ma tenue que je dissimule dans un bosquet et à moitié nue j’entre dans l’eau. Certes le ruisseau est peu profond mais il me permets de m’allonger dedans et de laisser courir le petit courant sur moi. La fraîcheur me fait un bien fou. Je ferme les yeux pour apprécier la sensation de l’eau sur mon corps. Peut-être est-ce dû à l’éducation que j’ai connu, mais je déteste la crasse. Je ne suis pas aussi sauvage que ces femmes. Cela se ressent certaines fois. Et à ce moment je ne pense qu’au bien être que le liquide me fait ressentir. Soudain un son attire mon attention. A n’en pas douter quelqu’un approche. Le pas est franc et assuré. Une méliana surement à un tel endroit.

Retournant sur la terre ferme, je me dissimule derrière le bosquet et me rhabille à la hâte. Puis je m’abaisse afin d’observer l’arrivante. Une guerrière. Et à en croire son visage, elle venait d’en découdre avec un ou plusieurs adversaires ! Je l’ai déjà croisé à diverses reprises mais je n’arrive pas à remettre un nom sur ce visage. Pourtant elle ne fait pas partit de ses femmes qu’on oublie facilement. Je l’observe quelque instant se nettoyer le visage. De mon poste d’observation je ne vois pas exactement ce qu’elle fait. Mais je n’ai aucune raison de rester cachée ainsi. Après tout nous sommes dans le même camp, non ? D’un pas discret je me rapproche d’elle. A bonne distance, je lui dis :

« Salut. L’eau est fraîche n’est-ce pas ? »

Je l’observe, sentant le poids de ma dague sur ma hanche. A tout moment je pourrais la sortir avec facilité. Je me méfie de tous, mêmes de mes « sœurs ».

« J’espère qu’au moins tu lui as refait le visage, celui qui t’a fait ça ! »

J’accompagne mes dires d’un léger geste vers son visage. Je ne sais pas comment elle va réagir, mais j’attends car j’ai peu d’occasion de converser avec les guerrière, ma présence étant pareil à celle d’un fantôme. On sait que j’existe mais on ne me voit pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Ohelly

Guerrière Méliana

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/02/2014
Localisation : Tanaïs

I'm watching you!
Je suis d'humeur...: Hargneuse ... pour changer
Statut Rp: libre
Mes relations:

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mer 26 Mar - 3:40

L'eau est fraîche et apaisante sur le visage tuméfié de la guerrière qui laissa filtrer un soupir apaisé au fur et à mesure qu'elle versait le liquide translucide de ses deux mains. L'espace d'un instant, elle marqua un arrêt puis sans marquer plus de changement d'attitude, descendit une seule main pour remonter un peu d'eau pour se désaltérer, son autre main descendant lentement vers la dague fixée dans son dos sur son ceinturon. Elle tourna légèrement en direction du bruit qu'elle avait perçu sans cesser de s'abreuver. Elle fixait du coin de l'oeil la silhouette qui s'approchait d’un pas discret, se rapprochant d’elle lentement. Une femme, a priori une meliana vu l'endroit mais on ne pouvait jamais être sûr. L'autre s'arrêta à bonne distance et s'adressa à elle d'une voix claire :


« Salut. L’eau est fraîche n’est-ce pas ? »


-« Oui, c'est agréable. Il fait soif et j'avoue que c'est plus qu'agréable sur le visage aujourd'hui ».


Eileen se tourne et regarde la jeune femme qui l’observe de loin. Un physique plus souple que puissant mais avec des courbes et des rondeurs qui n'évoquent pas une guerrière. Une tenue légère, un armement léger aussi puisqu'elle porte une dague bien visible, des cheveux noirs de jais et un air malin. Elle a déjà vu cette fille mais elle n'est pas bien sûre de l'endroit où elles se sont croisées. Au château, très probablement mais pas à l'entraînement ou au combat. Elle en aurait un souvenir bien plus précis dans ce cas.


« J’espère qu’au moins tu lui as refait le visage, celui qui t’a fait ça ! »


La jeune femme fait un geste en direction du visage d'Eileen. La guerrière la fixe avec un regard cruel et un sourire carnassier :


-« Je leur ai rendu deux ou trois coups pour chacun que j'ai pris, à nos jeunes soeurs. Et quand à la maître d'armes, c'est elle qui s'est fait maîtriser. Elle a appris que la théorie, c'est bien gentil mais que la pratique, ça a fait ses preuves depuis longtemps ».


Elle dégagea sa main de la poignée de sa dague et prit une pièce de tissu dans sa besace pour s'essuyer les mains et le visage sans quitter des yeux la jeune femme qui lui faisait face.


-« Et toi, ma sœur, que fais tu de beau au bord de cette belle rivière ? Chasse ? Pêche ? Baignade ? En cette belle journée, il y a de quoi faire dans le coin».


Une fois terminé, elle rangea son morceau de tissu dans la besace de cuir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyne Mcbride

Assassin Méliana

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mar 1 Avr - 12:36

Il existe au sein des Méliana une sorte de rivalité. Nous sommes certes des sœurs mais nous avons toujours besoin d’être au-dessus. Enfin elles, pas moi. Je ne suis pas réellement une Méliana de toute façon. Je n’ai pas été élevée comme elles, je viens d’ailleurs. C’est pour ça qu’au final peu me connaisse. Je suis tolérée car la reine en a décidé ainsi. Mais je ne suis nullement intégrée… Et pour être tout à fait honnête, cela me convient parfaitement. Mais je suis aussi humaine et la solitude parfois est difficile à gérer. Depuis la mort de mes parents, je ne me suis liée avec personne pour ainsi dire. Je suis une étrangère dans mon propre clan… Cette idée à quelque chose d’assez déprimant il faut avouer.
Bon ce n’était pas le moment à se perdre en déprime ! Je  regarde la jeune femme face à moi. Son attitude n’est pas hostile. C’est même elle qui la première retire sa main de sa dague. Alors j’imite son geste, voulant moi aussi me montrer neutre. Je fis un pas vers elle. Mes cheveux encore mouillés venaient se plaquer sur mon visage.
 Eh bien comme tu peux voir, moi aussi je venais profiter de la fraîcheur de l’eau. Avant de me présenter à la Reine. Je rentre d’une mission qu’elle m’avait confiée et je dois donc lui relater mes trouvailles.
Sur ces paroles je me penchai au-dessus de l’eau et j’y plongeai mes mains. Les passant ensuite sur mon visage, je ne perdis pas pour autant du regard la jeune femme. Ne sait-on jamais, endormir la vigilance et tuer ensuite. J’en serais capable, alors pourquoi pas elle ? Surtout qu’elle semblait aimer en découdre au vu de ses exploits qui se traduisait par les marques sur son visage…
Me redressant je la toisai du regard. Quitte à parler avec elle, le mieux serait peut-être de savoir à qui j’ai affaire. Je n’aime pas trop me frotter avec mes sœurs, mais une alliée serait peut-être utile pour le futur…
Au fait je suis Evalyne. Je manque à mon éducation. J’aurais dû me présenter pour commencer. Enfin bref donc je suis Evalyne. Bon je sais mon nom te diras rien, dis en un petit rire. Et toi ? Enfin si je peux me permettre. J’aime savoir avec qui je converse…

Je me suis rapprochée d’elle tout en parlant, lui tendant le bras pour le salue des amazones. Saluer sert à montrer le respect que nous avons l’une pour l’autre. Par ce geste je décide de lui accorder ma confiance. En fera-t-elle de même ? Quelque chose me dit au plus profond de moi qu’il vaut mieux l’avoir en amie qu’en ennemie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Ohelly

Guerrière Méliana

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/02/2014
Localisation : Tanaïs

I'm watching you!
Je suis d'humeur...: Hargneuse ... pour changer
Statut Rp: libre
Mes relations:

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mer 9 Avr - 14:24

Les deux jeunes femmes se  regardent un instant et il s'avère qu'a priori, chez aucune d'elle l'attitude n’est hostile. C’est Eileen qui la première retire sa main du manche de son arme, vite imitée par sa consoeur qui fait un pas vers elle. Pas de raison de s'écharper entre soeurs quand même. Il y a déjà largement assez de combats et de sang versés pour ne pas en rajouter entre personnes du même camp et quelque part, un peu de la même famille.

 Eh bien comme tu peux voir, moi aussi je venais profiter de la fraîcheur de l’eau. Avant de me présenter à la Reine. Je rentre d’une mission qu’elle m’avait confiée et je dois donc lui relater mes trouvailles.

-« La Reine ? Ca doit être important. Tu es une sorte d'espionne ou un truc comme ça ? Pour aller fureter toute seule comme ça loin de chez nous, faut une bonne raison. Tu fais tout ces trucs qu'on raconte : tu te déguise en marchande ou en servante pour piquer des documents ou tu grimpes sur les toits pour écouter les réunions secrètes ? ».

Ses cheveux bruns sont encore mouillés et viennent se plaquer sur son visage, lui donnant un air un peu étrange mais pas sans charme. Agenouillée au bord de l’eau, elle y plonge les mains et se mouille le visage, gardant quand même un oeil sur Eileen. La guerrière aux nombreux tatouages fît de même pour continuer d'apaiser les quelques douleurs qui subsistaient après ses combats du jour. Au bout d'un moment, la jeune femme se redressa et fixa sa voisine d'ablutions :

Au fait je suis Evalyne. Je manque à mon éducation. J’aurais dû me présenter pour commencer. Enfin bref donc je suis Evalyne. Bon je sais mon nom te diras rien.  Et toi ? Enfin si je peux me permettre. J’aime savoir avec qui je converse…

La jolie brune se rapproche d’Eileen tout en parlant, lui tendant le bras pour qu'elles se saluent selon leur coutume. La guerrière empoigne l'avant-bras d'une main puissante, les muscles de ses bras roulant sous sa peau tatouée. Pas de doute, elle disposait d'une sacrée puissance physique mais semble-t-il elle avait essayé de ne pas faire mal à sa sœur de rencontre.

-« Moi je suis Eileen. Si on te parle d'une brute sans cervelle, en général c'est de moi qu'on parle. C'est souvent à moi qu'on fait appel pour être représenté pour un combat, pour être une espèce de championne, tu vois le truc. Je sais peut-être pas faire des poèmes ou d'autres trucs de gentille fille bien élevée comme la musique mais pour le combat, là je touche ma bille ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyne Mcbride

Assassin Méliana

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mar 29 Avr - 8:30

A n’en pas douté, la jeune femme en face de moi à de l’humour. Chose rare chez nos sœurs. Nous sommes un clan guerrier. Tout ça est bien loin de ma vie d’avant. Ma vie de société… Parfois il me vient des regrets. Mais ceux-ci sont très vite oubliés. Je sais pourquoi je fais ça, dirigée par ma vengeance. J’évite de penser à l’après. Car tout est incertain. C’est pour cela que j’évite de m’attacher à quiconque. Je suis une ombre et cela me va très bien. Mais Eileen me semble vraiment sympathique sous cet amas de muscles. Je l’ai bien senti à la poigne qu’elle vient de m’offrir. Une femme tout en force. Et maintenant qu’elle vient de se décrire, j’ai effectivement entendu d’autres en parler. Elle est autant crainte que respecter. Une femme qu’il vaut mieux avoir dans ses petits papiers…

Je souris face à ses questions. Espionne, assassin, tout cela se ressemble pour moi. Je suis le chat sur le toit, je me fonds dans les décors. Qui pourrait se méfier d’une jeune femme telle que moi ? Oui elle a raison, je surveille, je dérobe… Et je tue ! J’aime ça au final. Je regard Eileen et soudain une idée me frappe de plein fouet. Comme je suis arrivée au sein des Méliana il y a peu et que j’étais déjà une adulte je n’ai pas suivi d’entraînement pur et dur. Et la montagne de force et de muscles qu’elle était pourrait peut-être m’entrainer un peu ? Avant de lui soumettre mon idée, il fallait déjà que je sympathise avec elle. Et que j’apprenne à la connaître. Si cela est pour des fins de combat, je ne crains pas de m’attacher ? Si ?

_ Enchantée Eileen ! Ainsi on parle de moi comme celle qui se déguise pour espionner ? Remarque ce n’est pas faux. Effectivement je suis celle qui se fond dans la masse et qui observe. Mais je ne fais pas que ça. Bien généralement là où je passe quelqu’un trépasse. Sous mes allures de jeune femme bien sous tous rapports, je suis sans cœur. Alors ma dague devient la continuité de ma main et bien souvent le sang coule. C’est pour ce genre de mission que je suis dépêchée.

Tout en parlant je m’étais un peu éloignée, profitant d’un tronc d’arbre pour m’y appuyer. J’avais beaucoup marché et la fatigue commençait à se faire ressentir. Les Méliana étaient connues pour leur endurance. Je leur enviais. Même si depuis le meurtre de mes parents je m’étais beaucoup endurcit, je n’avais pas la même condition physique qu’elles.

_ Mais dis-moi que fais-tu ici. Tu es juste venu te calmer après leur avoir flanquer une bonne leçon ? Ça t’arrive souvent de frapper tes partenaires ? Devrais-je me méfier ? Lui dis-je dans un sourire. Avec ta force, sois en assurée je ne te chercherai pas de problèmes !

Je partis dans un rire léger. Cela faisait une éternité que je n’avais pas ris de manière spontanée. Et cela faisait un bien fou d’être à nouveau moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Ohelly

Guerrière Méliana

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 27/02/2014
Localisation : Tanaïs

I'm watching you!
Je suis d'humeur...: Hargneuse ... pour changer
Statut Rp: libre
Mes relations:

MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   Mer 4 Juin - 19:35

Eileen ne put retenir un petit rire joyeux à la question de la jeune femme.

-« Je connais mon caractère un peu sanguin. Et tout le monde le connaît d'ailleurs. Alors c'était mieux d'aller prendre l'air quitte à se venger sur des pierres et des troncs d'arbre plutôt que de me faire prendre à vouloir retourner mettre une grande calotte à l'autre saucisse. ».

Tout en parlant, elle se laissa tomber sur une large pierre et entreprit de remettre de l'ordre dans sa chevelure à la coiffure si particulière, libérant l'ensemble des pèches avant de les ré-attacher avec la main experte de la femme qui se coiffe seule au quotidien, de la même façon, et depuis un bon moment. La position de ses bras relevés derrière sa tête faisait percevoir avec encore plus de visibilité la puissance de son torse, la fermeté et la tenue arrogante de sa poitrine massive, les courbes puissantes de ses bras musclés, la force impeccablement dessinée de son ventre plat et ferme.

-« La reine est habituée à me pardonner mes petits excès mais je sais par expérience que quand ça devient trop rapproché, malgré le fait qu'elle m'aime bien, elle a tendance à s'énerver. Alors je veille à laisser un peu de temps s'écouler entre chaque boulette ».

Elle s'étira lentement en grognant, apaisant par la même la douleur de ses muscles commotionnés et sa charpente, pourtant puissante, mise à rude épreuve en affrontant à elle seule toutes les jeunes mélianas en formation. La seule évocation de ce ce souvenir lui arracha un sourire franc et massif, à la hauteur de la joie sauvage qu'elle avait ressenti dans cette mêlée brutale et désordonnée.

-« Non, pas uniquement. Je ne fais pas que frapper mes sœurs mélianas, il m'arrive d'en renverser dans le foin aussi. Ca ne laisse pas indemne non plus mais le type de blessure est très différent : on obtient plus de griffures superficielles que d'hématomes et plus de traces de rouge à lèvres que d'éclaboussures de sang. Qui plus est, je connais peu d'exemple où on ait relevé un mort dans ce type d'assaut. Et ils ont plus tendance à rapprocher les gens qu'à en faire des ennemis. Enfin si tout le monde est volontaire au départ, bien sûr. ».

Elle affichait un sourire goguenard en répondant à la question, examinant sans aucune espèce de pudeur son interlocutrice qui se trouvait à quelques mètres d'elle, appuyée sur un tronc d'arbre. Elle la parcourait des pieds à la tête avec une lenteur calculée, une lueur d'intérêt et un scintillement gourmand dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout n'est que luxe, calme et volupté ... (PV Evalyne Mcbride)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.
» AUGUST ✝ là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté.
» tout est calme, reposé....
» Finalement le calme est revenu.
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: La forêt aux murmures-